Europe, des convergences de vue avec LaREM

Oct 18 2018

#France #Cannes – Les 13 et 14 octobre, Yves Gernigon, président du Parti Fédéraliste Européen participait au séminaire “l’Europe de demain” organisé par En Marche Alpes-Maritimes à Cannes sur l’île Sainte-Marguerite. Nous avons pu apprécier également la présence de représentants du Modem et de Pulse of Europe.

A cette occasion, Yves Gernigon a pu présenter le PFE, sa vision politique et sa stratégie. Les débats qui ont eu lieu durant tout le week-end ont été passionnants et se sont déroulés dans une ambiance très chaleureuse.

Les tables rondes sur le dumping social, l’immigration, la sécurité et l’environnement ont révélé des convergences de vue entre LaREM 06 et le Parti Fédéraliste Européen.

Lors de la remise des synthèses certaines propositions ont fait consensus : la création d’un FBI européen et la mise en place d’un corps européen permanent de garde-frontières et de garde-côtes. S’agissant du dumping social LaREM 06 et le PFE se sont accordé sur une révision de la directive « travailleurs détachés » dans une sens restrictif.

Bravo à tous les organisateurs : Enis, Thomas, Christine, Niels… et aux participants de ce beau week-end politique, en particulier, Georges Botella, maire de Théoule-sur-Mer.

Merci tout particulièrement à Xavier Coromines, notre délégué local et sa femme Pascale Vaillant, 8e adjointe de la ville de Cannes pour leur sympathique accueil.

Share
8 Comments
  • Un grand merci à Yves qui s’est rendu disponible pour ce week-end.
    Ce fut une joie de l’accueillir sur notre merveilleuse Ile Ste Marguerite chargé d’histoire.
    Une expérience à renouveler !

    Reply
    Xavier COROMINES
  • Bonjour,

    Macron, en perte de vitesse, va vous manipuler. C
    C’est un neoliberal…

    Reply
    Beaugeard F.
  • Ce Rdv avec LaREM 06 et le Parti Fédéraliste Européen est un début.

    Le problème, c’est que nous n’avons pas une vision unique mais une multitude de visions, parfois très différentes selon les sensibilités (politiques) des uns et des autres.

    Pourtant et ce qui est frappant, c’est que nous voulons tous la même chose, une Europe unie.

    Il est donc nécessaire que chaque partie ayant sa propre vision face un effort pour arrondir un peut les angles afin que nous puissions tous converger vers le plus important, l’unité.

    Une grande alliance des Europhiles est primordiale si l’on veut faire émerger cette Europe, le reste n’est que secondaire pour ne pas dire futile.

    Si demain il ne devait plus y avoir d’Union Européenne cela mettrait un terme à cette Europe que nous appelons de nos vœux, à nos visions, mais aussi à toutes les avancées déjà existantes.

    Il faut donc se concentrer sur l’édifice lui même et non pas sur ce qu’il pourrait ou devrait contenir.
    Il faut arrêter de parler de transformation, de république fédérale ou encore d’états-unis. des termes qui froissent, divises et constituent un rejet.

    Il faut parler d’accompagnement, de continuité, en passant d’un modèle d’organisation intergouvernemental vers celui de fédération.

    Il faut continuer à parler d’union par respect pour notre diversité en terme de gouvernance, l’Europe se sont des Monarchie et des Républiques.

    Il faut parler d’ Etats Fédérés d’Europe, terme suffisamment explicite pour ne pas avoir à américaniser l’Europe ce qui pourrait laisser croire à une vassalisation.

    Exemple de fiche définissant ce que pourrait être l’identité propre de cette Europe.
    Nom long : Etats Fédérés d’Europe (Federated States of Europe)
    Nom court: Union Européenne (European Union)
    Abrégé : FSE, UE
    Forme : Union (composée de Monarchies et de républiques)
    Système : Fédéral
    Régime : Parlementaire

    Reply
    HAMELIN
  • Bravo pour cette phrase clé de M Hamelin
    « Il faut donc se concentrer sur l’édifice lui même et non pas sur ce qu’il pourrait ou devrait contenir. »

    Reply
    Jean-Pierre Guth
  • L’heure est bien trop grave pour nuancer les différentes versions de l’Europe. Laissez tomber les détails et soutenez les vrais européens.

    Reply
    Marie
  • L’heure est bien trop grave pour nuancer les différentes versions de l’Europe. Laissez tomber les détails et soutenez les vrais européens.

    Reply
    M. Thérèse
  • Chère Marie Thérèse, Oui l’heure est grave et il n’est pas question de nuance mais de bon sens. Selon vous qui sont les vrais européens ? Ceux qui pensent êtres supérieurs cherchant à avoir le contrôle sur les autres ou ceux qui réfléchissent en commun pour écrire une histoire commune. Et puis l’européen en tant qu’individu, c’est quoi selon vous ? Celui qui est individualiste et défend une identité nationale ou c’est celui qui est solidaire et défend une identité européenne.Donc chère madame, OUI, parfois les détails ont leurs importance. Alors, selon vous qui sont les vrais européens ?

    Reply
    HAMELIN
  • Bonjour,
    Je pense que l’Europe, pour répondre aux défis climatiques, migratoires, sociaux, sanitaires doit , et pas seulement dans une optique défensive, avoir une stratégie en matière de développement durable des différentes régions du continent africain, Maghreb, mais aussi Afrique subsaharienne, ouest mais aussi centrale, en particulier, pour la France, l’Afrique francophone… cette politique doit inclure des coopérations dans les domaines des énergies renouvelables, de la formation, de la recherche, de l’aménagement , mais aussi dans le domaine de la Gouvernance. L’Union européenne doit renforcer ses liens avec l’Union africaine. Michel Deprost

    Reply
    Deprost

Laissez-nous un commentaire