#BREXIT, amis britanniques, restez et aidez nous à révolutionner l’Europe !

Jun 21 2016

Le jeudi 23 juin, les Britanniques seront devant un cruel dilemme. Ils s’émanciperont définitivement de l’UE et voleront loin des contraintes technocratiques de Bruxelles ou ils resteront au sein de l’UE avec les désagréments mais aussi avec les avantages que cela suppose.

Pour Yves Gernigon, président et fondateur du Parti Fédéraliste Européen, la révolte des Britanniques devant un processus intégrationniste européen incohérent et sans fin est légitime : « On ne peut pas demander à un peuple de marins de s’accommoder d’une UE comparable à un navire sans voile par son absence de budget et sans gouvernail du fait de l’absence de gouvernement fédéral européen».
Il ajoute : « les Britanniques sont pragmatiques et nous sont un atout précieux pour pointer du doigt l’absence d’objectif clair qui nuit à la poursuite de la construction européenne ».

D’autant que les Britanniques sont également en pointe pour dénoncer ce que beaucoup de nos concitoyens européens pensent : l’urgence des questions migratoires, le danger des élargissements ou les politiques monétaires incohérentes. D’autre part, une armée européenne est impensable sans le concours des forces armées britanniques.

Selon Stuart Clark, responsable du Parti Fédéraliste au Royaume-Uni : « Pour nous, fondamentalement pro-européens, il y a beaucoup d’avantages à être dans l’UE. Cela prévaut sur les contraintes et les tracasseries réglementaires qui peuvent toujours être solutionnées. ».
« S’agissant des avantages, je fais référence aux droits des travailleurs, des enfants, des femmes, des personnes handicapées ou des animaux… Au fil des ans la Grande-Bretagne a été leader dans la mise en œuvre de ces droits, il serait désastreux de les perdre demain ! ».

Le PFE veux faire comprendre qu’une partie importante de la société britannique, notamment les jeunes, veulent non seulement rester au sein de l’UE, mais veulent être en première ligne pour commencer à bâtir cette fédération démocratique dédiée aux Européens, capable de relever les défis d’aujourd’hui et de demain.

Le jeudi 23 juin, le Parti Fédéraliste Européen, appelle les Britanniques et les membres britanniques du PFE à voter pour rester dans l’UE.

Share
2 Comments
  • Pour une fois je ne suis pas du tout d’accord. Le RU a mis son veto dès le départ à un projet fédéraliste. Le RU a plombé l’Euro dès sa mise en oeuvre. Le RU négocie sans cesse des privilèges que les autres membres n’ont pas. Bref non seulement il ne joue pas le jeu mais en plus il bloque tout approfondissement de la construction européenne. Bon débarras ! Un Brexit serait une chance pour relancer le projet européen.

    Reply
    Desman
  • tout à fait d’accord avec Desman. Comme disait le poète : « heureux qui m’abandonne il me rend à moi-même » !

    Reply
    allenbach

Laissez-nous un commentaire