Le Parti fédéraliste européen dit non au traité TAFTA

May 23 2014

Le PFE déplore le manque de transparence du mandat de négociation accordé à la Commission.
Il est clair que pour nous, les députés européens doivent être mis au courant des bases de la négociation.

D’autre part, s’agissant des marges de manœuvre, la négociation ne se fera pas sur le niveau des droits de douane.
Elle se fera bien sur les normes des produits et des services échangés.

L’Europe, et c’est sa fierté est la seule zone économique et commerciale qui peut se targuer d’avoir mis en place depuis des dizaines d’années, des normes qualitatives.
Il en va de la protection de la santé de ses citoyens et de l’environnement.

Il serait impensable de supprimer au fil des négociations : le principe de précaution, les AOC, le principe de traçabilité… tout ceci pour accroître aléatoirement le volume des échanges entre les USA et l’Europe.
L’accord se fera forcément au détriment de nos valeurs et de nos intérêts européens.

Enfin, la primauté de cour d’arbitrage privée nierait la souveraineté des décisions politiques prises par les citoyens.

Notre combat consiste à rendre l’Europe plus démocratique et à replacer l’intérêt général européen au centre des politiques décidées à Bruxelles.
Pour ces raisons, le Parti fédéraliste européen ne peut soutenir l’accord Tafta.

Share
1 Comment
  • il faut définir des objectifs simples et rassembleurs
    -1 lutter contre le lobbying sous toutes ses formes
    interdire l’accès des lobbyistes aux espaces réservés aux Elus et définir ce combat par des objectifs et des échèances PRECIS;

    Reply
    torron

Laissez-nous un commentaire