Elections départementales, bravo à nos candidats !

Mar 30 2015

Toutes mes félicitations à nos candidats qui ont défendu nos valeurs et notre programme lors des élections départementales.

Bravo à Hervé Bégeot notre candidat en Alsace qui, associé à Andrée Munchenbach a réalisé le score de 9,65 % dans le canton de Schiltigheim-Bischheim.
Je voudrais également saluer Christine Lemazier qui, suppléante sur une la liste d’union, est arrivée en troisième position avec 21,27 % des voix dans le canton d’Aunay-sur-Odon en Normandie.

CandidatsDépart
Aujourd’hui, je suis fier que le Parti Fédéraliste Européen puisse présenter des candidats lors de chaque scrutin, malgré les difficultés auxquelles nous faisons face et les barrières médiatiques que l’on nous oppose.
Mais je crois profondément à la dynamique de nos idées et de notre formation.
Aujourd’hui, les gens ne se reconnaissent plus dans les partis traditionnels. Le Parti Fédéraliste Européen offre une alternative crédible pour réaliser les projets politiques de notre siècle et répondre aux défis européens.
Rassemblons-nous encore et toujours, nous qui croyons en une Europe au service de ses citoyens et préparerons dès aujourd’hui les élections régionales de décembre 2015.
Yves Gernigon
Président du Parti Fédéraliste Européen

Share
2 Comments
  • Bonjour,
    Je croyais que votre Parti ne présentait pas de candidats à cet échelon-là afin d’être en cohérence avec sa conviction que les départements doivent disparaître. Pourriez-vous m’expliquer ?
    Cordialement,

    Reply
    Francis DESCHENAUX
  • Bonjour,
    La stratégie du PFE est claire. Nous nous présentons (quand nous le pouvons) à toutes les élections qu’elles soient nationales, européennes ou locales partout en Europe. Cela est indispensable pour assurer la permanence du débat sur l’Europe dans la sphère politico-médiatique. Sinon qui en parlerait ? Certainement pas les partis traditionnels qui sur ce sujet signent tous les Traités, mais retournent leur veste au moment des campagnes électorales en jurant qu’ils n’y sont pour rien et que c’est l’ « Europe » qui est coupable de tout. Laisser le FN seul sur le sujet ? Impensable ! Donc, si nous voulons que les vrais sujets soient discutés et que les choses avancent, nous avons une obligation de participation à un maximum de scrutins. Cependant cela n’est pas incompatible avec les réformes des institutions que nous préconisons.
    Bien à vous

    Reply
    admin

Laissez-nous un commentaire