Hélène Feo, candidate soutenue par le Parti Fédéraliste Européen à la présidentielle 2012

Jan 24 2012

Hélène Feo fait de l’union politique des Européens son principal combat lors de l’élection présidentielle.

Dès 1995, Hélène Feo est membre fondateur du Parti Fédéraliste. Depuis l’âge de 23 ans, elle met toute son énergie et sa force de persuasion à promouvoir l’émergence d’une autre Europe : une Europe fédérale. Le Parti Fédéraliste Européen a fait le choix d’une personnalité forgée de solides convictions politiques, qui n’a jamais cédé aux sirènes des grands partis au profit d’un confortable fauteuil d’élue politique.

Hélène Feo est la seule candidate à l’élection présidentielle à défendre un véritable projet contre la crise qui mine la société européenne. La candidate Hélène Feo, soutenue par le Parti Fédéraliste Européen, démontrera aux Français que le consensus partagé par l’ensemble de la classe politique française autour du statu quo des institutions nationales et européennes est une impasse.

Alors que la majorité des politiciens attend les bras croisés l’éclatement de l’Europe, Hélène Feo prône le fédéralisme contre la rigueur, l’union politique contre l’isolement national et une Europe forte contre la faiblesse d’Etats isolés et impuissants face à la force des marchés.

Share
5 Comments
  • Je souhaiterais tant que le Parti Fédéraliste Européen soit présent au 1er Tour de la Présidentielle. Cela risque d’être dur pour les parrainages. Dans le cas, d’une non-représentativité pour qui faudra-t-il voter aux 1er & 2nd Tours ? Quelles seraient les consignes de vote ?

    Reply
    DEVIENNE Nicolas
  • merci pour votre soutien. pour l’instant, on va défendre notre programme FEDERAL pour la France et l’Europe. il y a le feu dans la maison ! On ne laissera pas les français dans l’ignorance. quant à un éventuel soutien, ou pas, d’un candidat, nous aviserons…
    d’ici là, il peut se passer beaucoup de choses. amitiés fédéralistes – helene feo, candidate à l’élection présidentielle 2012

    Reply
    helene feo
  • Bonjour,

    Je suis très enthousiaste à l’idée d’une candidature qui, enfin, s’inscrive dans la réalité européenne, mais beaucoup de questions pratiques restent en suspens :
    Comment comptez-vous exister sur la scène médiatique face aux partis « traditionnels » ?
    Le PFE va-t-il réussir à réunir tous les mouvements pro-européens français ? Quel est le réseau, la force de frappe du parti et comment mobiliser les citoyens ?
    Peut-on espérer suffisamment de soutiens ou faudra-t-il faire alliance avec tel ou tel camp ? Sous quelles conditions ?
    Bref, quelle est votre stratégie pour remettre l’Europe au cœur des débats de la présidentielle ?

    Merci pour vos réponses !
    Et pe au prochain café débat.

    Reply
    Seb
  • Nous faisons le maximum pour être relayé par les médias. Par le passé, ça a déjà réussi chez certains médias il n’y a donc pas de raisons pour qu’on ne soit plus invités, au contraire. Le meilleur moyen d’avoir accès à la campagne médiatique sera encore d’obtenir les 500 signatures.
    En ce qui concerne le rassemblement des mouvements européens (qui sont maintenant quasiment tous fédéralistes, et de plus en plus), il y a les Etats généraux de l’Europe auxquels nous nous sommes associés, et un projet de pétition commune à l’initiative du PFE et qui sera bientôt annoncé.
    Pour ce qui concerne la participation citoyenne, en plus de nos militants, nous allons proposer à ceux qui le souhaitent de nous aider à obtenir des signatures auprès des élus (voir http://hfeo2012.lesfederalistes.eu/parrainage/, site qui n’est pas encore lancé officiellement).
    Quant aux alliances, nous n’en faisons pas à l’échelle nationale pour rester indépendant et ne pas sacrifier nos idées qui seraient dissoutes dans une alliance. Par contre nous avons des contacts et il y a des accords locaux avec différents mouvements plus ou moins gros, au grès des opportunités et des personnes.

    Reply
    LL
  • Merci de me tenir au courant pour le/la Candidat(e) pour qui je devrai voter dans la 8ème Circonscription du Pas-de-Calais (cf. St-Omer).

    Reply
    DEVIENNE Nicolas

Laissez-nous un commentaire