Régionales, Y. Gernigon mènera la liste PFE dans le Nord Pas-de-Calais Picardie

Apr 17 2015

Yves Gernigon mènera la liste du PFE aux élections régionales dans le Nord Pas-de-Calais Picardie
Aujourd’hui l’Europe est partout. Ses décisions politiques pèsent lourdement sur le quotidien des habitants de notre région.
Depuis 25 ans, les dérives technocratiques et antidémocratiques de Bruxelles ont plongé le Nord Pas-de-Calais Picardie, région européenne par excellence, dans une grave crise.
Dans notre région, une politique forcenée d’élargissement de l’UE, initiées par l’UMPS ont eu un effet catastrophique sur l’emploi dans les secteurs clés de l’industrie, du transport ou des services.
Cependant les alternatives nationalistes et xénophobes de certains partis politiques, ne sont en aucun cas la solution et nous mèneraient inévitablement vers le déclin.
Seule, l’intégration de notre région dans une Europe démocratique, responsable et fière de son destin répondra aux aspirations des citoyens de notre région.
Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons, pour le bénéfice de nos habitants, développer les activités de demain créatrices d’emplois pérennes.
Pour porter cette nouvelle espérance, le Parti Fédéraliste Européen, présentera une liste de candidats pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochain.

Yves Gernigon est le président-fondateur du Parti Fédéraliste Européen. Il a été candidat lors des dernières élections sénatoriales dans l’Aisne. Il a également participé aux élections européennes de 2014 dans la circonscription Nord-Ouest et a été candidat au législatives dans la 1ère circonscription du Nord en 2012.

Le Parti Fédéraliste Européen a été créé en 2011 à Salzbourg et puis à Paris. Il réunit maintenant 18 sections dans différents pays de l’Union Européenne. Le PFE propose – aspect unique dans le paysage politique contemporain – un programme commun dans l’ensemble de ces pays. Pour répondre aux besoins des citoyens européens le PFE propose dans les domaines de l’emploi, de la protection sociale ou de la sécurité des solutions politiques originales basées sur le fédéralisme.

Régionales2015_NPDCP

Share
3 Comments
  • Bonjour Yves,

    J’espeères que tu vas bien.

    Je vois sur le blog des Fédéralistes que tu seras tête de liste pour les Régionles 2015 dans le Nord Pas de Calais Picardie et je t’en félicites.

    Je souhaiterais être à tes côtés en tant que Délégué Condition et Protection Animale en Europe au nom de mon poste de Président de la Fédération Française De La Protection Animale et membre du parti (je renouvelle bien sur mon adhesion au pfe) (comme tu me l’avais dis lors de l’ag 2014.

    Par ailleurs je t’informe que nous allons creer une structure europeenne afin que les associations de protections animales europeenes puissent venir se joindre à nous.

    Autre chose nous allons mettre en place avec le concours d’un adhérent de la federation une web radio pour les animaux et nous serions ravi de pouvoir en faire profiter le PFE.

    Tu peux me joindre au 09 82 20 27 99 et ou 06 98 72 18 88 pour parler de tout cela.

    Dans l’attente de te lire et ou de t’entendre je souhaites une excellente journee.

    Reply
    sylvain dumont amrein
  • Bonjour,

    cela fait un moment que je suis votre site, étant un européen convaincu, et un fédéraliste dans l’âme. Mais j’ai toujours hésité à m’engager dans un parti.
    Les dérives politiques de ceux qui pensent à notre place, et qui nous disent sans cesse avoir compris le message sans rien changer à leur ligne d’action m’exaspèrent, et je finis par croire qu’il faudrait donner un bon coup de pied dans la fourmilière.
    Pour autant, les temps ne sont pas franchement favorable pour les gens comme nous, plus intéressés par l’ouverture que la fermeture.

    Je vous souhaite sincèrement de réussir, et de remplacer le « national » par « l’européen », je vous souhaite donc de réussir à changer les mentalités …

    Reply
    Steph
  • Merci pour votre commentaire. Juste une remarque, je pense qu’il y a deux sortes de partis politiques. Les partis institutionnels qui gèrent les affaires publiques, sans grandes convictions et avec un fonctionnement fermé et élitiste. Ils semblent susciter aujourd’hui chez nombre de militants rejet et désaffection. Et puis il y a les autres, les partis politiques de conviction. J’ose espérer que le PFE en fait partie. Nous ne demandons rien à personne. Nous suivons notre programme et notre stratégie, car nous pensons que nous portons des idées de plus en plus populaires : la nécessité d’une Europe unie, une lutte contre la dérive antidémocratique des institutions européennes, la volonté de construire un projet européen clair et proche des gens. Pour l’instant, nous ne pouvons promettre que « du sang de la sueur et des larmes » pour paraphraser Churchill. Mais nous nous battons pour l’avenir de nos enfants et des générations à venir. Même si la flamme de l’espoir est encore un peu vacillante, ce combat mérite d’être mené. Au plaisir de vous lire. Y. Gernigon, président.

    Reply
    admin

Laissez-nous un commentaire