Une année de tous les dangers, mais également de tous les espoirs.

Jan 05 2024

Chères amies, chers amis,

En ce début d’année, je vous souhaite des vœux de bonheur, de succès et de réussite pour chacun d’entre vous, pour vos familles et pour vos proches.

2024 s’annonce difficile. Nous ne pouvons plus ignorer les dangers qui guettent notre continent et notre civilisation. La domination des USA sur l’Europe, les nouvelles alliances à l’est de l’Eurasie (Russie, Chine…) nous menacent, économiquement et politiquement.

Du côté de l’Afrique et du Moyen-Orient, la démographie et l’islamisme font peser sur notre continent un danger culturel et sécuritaire.

Les changements environnementaux accentuent et fragilisent les équilibres planétaires.

La moitié des peuples du monde voteront cette année, notamment les Américains, ce qui pourrait amener des bouleversements géopolitiques majeurs.

Malheureusement les coalitions droite/gauche au pouvoir en Europe sont loin d’être à la hauteur de ces enjeux.
Ces partisans du « en même temps » n’osent ni exposer ni mettre en place une stratégie claire et efficace. La mesure législative du jour est remise en cause par la mesure législative du lendemain.
Ce sur-place enfonce nos sociétés dans un déclin toujours plus inquiétant et favorise la montée des inégalités.

L’islamo-gauchisme et les partis wokistes ont quant à eux, déjà enterré notre civilisation.
Avec l’immigrationisme et la « Cancel culture », ils nous proposent d’être colonisés par les peuples africains et soumis culturellement aux idées en vogue dans les universités américaines.

Les Européens, coupables de tous les maux du monde devraient ainsi disparaître pour expier de supposées fautes morales.

Nous devons nous lever avec force et détermination pour affronter ces déclinistes, ces suicidaires ou ces résignés.
Nous le ferons parce que justement, nous proposons une vision optimiste et positive de notre civilisation européenne et de nos cultures nationales.

Cependant, contrairement aux Europhobes, nous pensons que cette vision passe par des politiques européennes validées démocratiquement par les citoyens.

Nous ne soutenons pas pour autant l’Union européenne qui se comporte désormais en véritable système impérial.
Un mastodonte omnipotent qui broie les peuples sous des mesures technocratiques et qui nous impose des politiques dont elle n’a pas la charge : croyances, droits de la famille, libertés d’expression, liberté de la presse…

Les Fédéralistes veulent une Europe qui ne gère que quelques compétences.
La plus urgente de ces compétences est la mise en place de frontières européennes externes pour bloquer les flux migratoires incontrôlés. Construire un corps européen de gardes-frontières sera notre première proposition.
Nous porterons également d’autres mesures : la défense européenne, la diplomatie, la sécurité, la participation accrue des citoyens aux décisions politiques.

La tâche est gigantesque, mais pas impossible.
Regardons autour de nous, rien n’est perdu. Dans nos sociétés, la solidarité et l’engagement sont toujours présents : chez les soignants, les services de secours et de protection, chez les élus locaux, chez les entrepreneurs, les associations, les salariés.
Nos concitoyens ont du cœur et font preuve de beaucoup de résilience et de courage.

Nous, militants ou citoyens actifs, nous devons rester mobilisés et agir concrètement pour protéger le bien commun pour nous, nos aînés et surtout les générations futures.

Nous en aurons justement l’occasion au mois de juin avec les élections européennes. Je ne doute pas que nous soyons à la hauteur des enjeux.

Je compte sur vous pour ne rien lâcher, et vous engager pour protéger et œuvrer en faveur de nos concitoyens et de notre civilisation.

Bonne année 2024 à tous !

Yves Gernigon
Président du Parti Fédéraliste Européen

Share
Related Posts
1 Comment

Laissez-nous un commentaire